Protection des animaux

La manière dont les animaux de rente sont élevés est déterminante pour leur santé et leur bien-être. Ils ont besoin de suffisamment d'espace, de lumière du jour et d'exercice. Pendant le transport et à l'abattoir, des règles strictes s'appliquent pour que les animaux arrivent à leur destination avec le moins de stress possible.

La qualité avant la quantité

Comparée à d’autres parties du monde, en Suisse, la détention animale s’effectue à de petites échelles. Les paysans travaillent dans des exploitations familiales et sont quotidiennement dans les stabulations. La taille du cheptel seule ne suffit pas à renseigner sur la protection des animaux et le bien-être animal. Les petits troupeaux facilitent toutefois le contrôle des bêtes et la détection des maladies.

En Suisse, l’ordonnance sur les effectifs maximums et la loi sur la protection des eaux fixent le nombre d’animaux pouvant être détenus par exploitation. Ces réglementations et le paysage structuré en petites parcelles empêchent une détention animale dans les dimensions que l’on trouve dans d’autres pays.

D’une manière générale, les dispositions relatives à la protection des animaux dans notre pays comptent parmi les plus strictes au monde. Les détenteurs suisses d’animaux de rente font preuve d’une forte disposition à encourager la protection des animaux ainsi que le bien-être animal, et il est dans l’intérêt de tout détenteur d’animaux d’accorder la plus grande attention à la santé de ses bêtes. C’est la seule façon d’obtenir les produits (lait, viande, œufs, laine) de grande qualité auxquels il aspire, et de garantir ainsi sa propre situation économique.

Notre travail

Proviande a créé le service de médiation pour le bien-être des animaux afin d’identifier précocement les infractions relatives à la détention des animaux de rente et d’introduire rapidement des mesures. La solution interne à la filière contribue à ce que les infractions puissent être signalées immédiatement et traitées directement par le service compétent.

 

    Sorties régulières

    Les trois quarts des animaux de rente suisses bénéficient du programme «SRPA» (sorties régulières en plein air), et 60 % du programme «SST» (systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux). Ainsi, plus de quatre vaches et génisses sur cinq profitent régulièrement de l’air frais à l’extérieur, et la quasi-totalité des poulets d’engraissement ont accès à une aire à climat extérieur protégée.

    à propos

    • La détention des animaux de rente est en constante évolution. La santé animale et une détention conforme aux exigences des espèces comptent de plus en plus. Les animaux ne sont pas des marchandises, et professionnel ne veut pas dire industriel.
    • Pour des animaux en bonne santé, les programmes de promotion de la santé sont perfectionnés en permanence. Des services sanitaires et de conseil soutiennent ainsi les détenteurs d’animaux.
    • La détention animale proche de la nature et conforme aux exigences des espèces est une caractéristique de qualité importante de la viande suisse. En cas d’éventuels conflits d’objectifs entre la protection du climat et la protection des animaux, Proviande s’engage en priorité en faveur du bien-être animal.

      Transports d'animaux -accompagnés et contrôlés

      Les animaux de rente sont transportés avec le moins de stress possible, que ce soit d'une étable à l'autre, vers le marché des animaux de boucherie ou vers l'abattoir.

      En Suisse, la durée du transport est limité à huit heures maximum, pauses comprises. Au sein de l’UE, elle peut être de 24 heures.

      La Protection Suisse des Animaux contrôle le traitement correct des animaux pendant le transport et dans les abattoirs.

      Notre travail

      Proviande dirige le Groupe spécialisé pour des transports d’animaux et des abattoirs conformes à la législation sur la protection des animaux (TTS) et coordonne en particulier la formation initiale et continue du personnel de transport et d’abattoir.

        Downloads