Le contrôle de l’origine par test ADN: l’assurance que la viande suisse provient réellement de Suisse

En 2018, Proviande a lancé le contrôle de l'origine par test ADN. Cette analyse génétique démontre que les produits carnés arborant la désignation de provenance suisse proviennent réellement d'animaux qui ont été détenus et abattus en Suisse. L'ensemble de la chaîne de valeur et les consommateurs bénéficient de cette sécurité.

But du contrôle de l’origine par test ADN

Le contrôle de l’origine par test ADN est un signe clair et une mesure efficace contre les déclarations abusives. Il augmente la sécurité tout au long de la chaîne de création de plus-value de la viande, car l’origine suisse peut être démontrée à tous les niveaux. Cela permet d’accroître non seulement la confiance vis-à-vis de la déclaration «viande suisse», mais aussi l’estime à l’égard des produits carnés issus de la production indigène. Toutes les parties prenantes en profitent:

  • Les consommatrices et consommateurs: en achetant de la viande, des produits carnés et des produits mixtes, les consommatrices et consommateurs obtiennent une garantie supplémentaire que les produits arborant la déclaration d’origine suisse proviennent réellement de Suisse.
  • La filière viande: la sécurité et la transparence au niveau de la transformation et de la vente ultérieures augmentent sensiblement, car l’origine exacte de la viande et des produits carnés suisses peut être déterminée à chaque étape.
  • Les producteurs: le contrôle de l’origine par test ADN accroît la confiance de la filière dans la viande suisse, ainsi que celle des consommatrices et des consommateurs. Il aide ainsi à augmenter la demande en produits carnés indigènes et à justifier les prix plus élevés.

Actuel

Le contrôle de l’origine par test ADN de Proviande est un système indépendant de contrôle de la déclaration de provenance des viandes de bœuf et de veau suisses qui existe depuis un an. Les comparaisons des profils de plus de 1400 échantillons jusqu’à fin octobre 2019 ont donné lieu à une correspondance («match») dans 91% des cas. L’origine suisse de ces produits a ainsi été clairement démontrée. Même s’il existe actuellement encore quelques cas inexplicables d’absence de correspondance, les présents résultats ne laissent observer aucun abus dans la déclaration. Fin 2019, 52 abattoirs participaient au contrôle de l’origine par test ADN. Plus le nombre d’abattoirs participants est important, plus il est possible de sauvegarder des profils dans la banque de données et d’augmenter le taux de correspondance.

Fonctionnement du contrôle de l’origine par test ADN

Le déroulement dans le détail

Le contrôle de l’origine par test ADN s’effectue en trois étapes:

Dans un premier temps, l’abattoir prélève sur chaque carcasse de bovins un échantillon ADN de référence, et le saisit avec le numéro de marque auriculaire dans une banque de données centralisée. L’échantillon de référence est ensuite envoyé au laboratoire, où un profil ADN est créé.

Ce profil ADN est sauvegardé dans la banque de données centrale, où il est associé au numéro de marque auriculaire et donc également à toutes les informations de la banque de données sur le trafic des animaux.

Proviande achète des échantillons de viande et de produits carnés dans le commerce de détail et de gros ainsi que dans des boucheries et des établissements gastronomiques de toute la Suisse. Les échantillons sont envoyés au laboratoire, où un profil ADN est créé pour chacun d’eux. Le profil ADN issu de l’échantillon est ensuite comparé aux échantillons de référence des animaux dans la banque de données centralisée.

Lorsqu’un échantillon concorde, on parle de «match» (ou correspondance). L’association de l’échantillon de référence avec la banque de données sur le trafic des animaux via le numéro de marque auriculaire permet de voir de quelle ferme provient effectivement la viande présente dans le produit testé. Il est ainsi possible de démontrer l’origine de la viande.

S’il n’existe toutefois aucun échantillon de référence concordant dans la banque de données, on a affaire à un résultat qualifié de «no-match» (ou absence de correspondance). Cela signifie que la déclaration de provenance «Suisse» n’a pas été confirmée, ce qui donne lieu à d’autres examens.

Prestations de services supplémentaires

Les participants au contrôle de l’origine par test ADN peuvent bénéficier d’autres prestations de services:

Prestation de service «contrôle des processus internes»

La prestation de service «contrôle des processus internes» est une recherche de correspondance («matching») entre les lots de production respectifs et certains échantillons de référence issus de la banque de données du contrôle de l’origine par test ADN. Ainsi, une exploitation de transformation participante peut contrôler ses processus internes et faire contrôler des lots de production sélectionnés. Les échantillons de lots de production sont prélevés par du personnel de l’exploitation.

Prestation de service «contrôle de réception des marchandises»

Avec la prestation de service «contrôle de réception des marchandises», une exploitation de transformation participante peut faire contrôler des livraisons de viande sélectionnées au moment de la réception de la marchandise. Une recherche de correspondance entre les échantillons de marchandise reçue et tous les échantillons de référence issus de la banque de données du contrôle de l’origine par test ADN est effectuée. Les échantillons de marchandise reçue sont prélevés par des collaborateurs de Proviande.

Autres informations

D’autres informations autour du contrôle de l’origine par test ADN pour les viandes de bœuf et de veau suisses peuvent être téléchargées ou commandées (voir ci-dessous).

Contact

Vous avez encore des questions ou souhaitez commander des brochures?

Pius Nietlispach

Responsable contrôle de l’origine par test ADN

+41 31 3094134

dna@proviande.ch