18.01.2017  •  Proviande  •  Communiqués de presse

Solution sectorielle sur la prévention de l'abattage de génisses et de vaches en gestation

Un groupe de travail dirigé par Proviande a recherché une solution visant à prévenir l'abattage d'animaux de l'espèce bovine en gestation. Il a élaboré une information tech-nique correspondante, qui entrera en vigueur le 1er février 2017.

L'abattage de génisses et de vaches en gestation est un sujet très discuté en Suisse et à l'étranger. Un sondage réalisé dans le cadre d'une étude de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires auprès de propriétaires d'animaux concernés a révélé qu'aujourd'hui, seuls environ 30% des détenteurs de bétail font faire un examen de gestation avant de vendre leurs animaux. Diagnostics opaques, manque d'informations au niveau du commerce intermédiaire et saillies naturelles non contrôlées sont d'autres explications aux abattages d'animaux en gestation.

Le groupe de travail parvient à une solution sectorielle

En cherchant à prévenir désormais l'abattage d'animaux de l'espèce bovine en gestation, un groupe de travail dirigé par Proviande a recherché une solution sectorielle et l'a consignée dans une information technique. Les organisations suivantes étaient représentées au sein de ce groupe de travail:

  • Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires
  • Communauté d'intérêts des marchés publics
  • Bell Suisse SA
  • Micarna SA
  • Groupe spécialisé Abattoirs industriels
  • Union Professionnelle Suisse de la Viande
  • Vache Mère Suisse
  • Union Suisse des Paysans
  • Syndicat suisse des marchands de bétail
  • Protection Suisse des Animaux

Que faut-il faire?

L'information technique est surtout axée sur l'obligation du détenteur de réaliser en cas de doute avant la vente un examen de gestation sur les génisses à partir de 18 mois et sur les vaches dont la dernière mise bas remonte à plus de cinq mois.

Le document

  • stipule par ailleurs que les animaux en gestation ne peuvent être abattus que dans des situations exceptionnelles inévitables et en cas d'urgence (accident, maladie incurable),
  • définit la responsabilité des détenteurs d'animaux, transporteurs, marchands et abattoirs,
  • englobe toute une série de mesures ainsi que des directives en matière de documentation en cas de déplacement d'animaux,
  • aide les détenteurs d'animaux à assumer leur responsabilité éthique pour le bien-être et la protection des vaches mères et des jeunes bêtes.

La solution sectorielle élaborée n'a pas pour seul objet de prévenir les abattages d'animaux en gestation, elle apportera aussi une importante contribution à la préservation de la bonne image de la production suisse de bétail bovin.

L'information technique est disponible en ligne et peut être téléchargée par le lien https://www.proviande.ch/2223.

Contact

Peter Schneider
responsable du Département Classification & Marchés
Proviande, Viande Suisse
Tél.: 031 309 41 40 ou 079 751 75 73
peter.schneider@proviande.ch

Downloads et informations

Communiqué de presse (pdf, 75 KB) Communiqué de presse (docx, 135 KB)Retour